Passer d’entrepreneur-e solo à leader d’équipe : défi !

14 Juil 2020 | Articles

Leaderkiff chapitre 4 : les rôles de leader

Même si tu cartonnes dans ton business, tu peux être complètement dépassé face à ton équipe…

 

Quand tu te lances dans un projet entrepreneurial, au départ tu es seul-e. Que tu aies des associé-es, des co fondateurs ou pas ; au moment où tu décide de te lancer, c’est entre toi et toi-même… Pour que ça marche, au début tu fais probablement un peu tout. Puis tu délègues certaines parties à des prestataires, des freelances, … peut-être même un-e stagiaire.

Au fil de tes avancées, tu peux avoir envie et besoin de mobiliser d’autres personnes au service de ce projet, de les embarquer dans l’aventure.

Et là, vertige, face à ton embryon d’équipe, ou même à la simple idée de celle-ci, tes super réflexes d’entrepreneur-e deviennent tes pires ennemis.

C’est normal !

Jusqu’à présent tu t’es appuyé sur ton leadership, maintenant tu dois endosser le rôle de leader, et ce n’est pas du tout la même chose !

 

Exercer son leadership vs devenir leader

 

Le leadership c’est la capacité d’un à s’adresser à plusieurs, pour ensemble agir sur le monde. C’est ce que vous activez quand vous cherchez à mobiliser des personnes, pour gérer un grand projet sur plusieurs années ou lancer un week-end de copains. Ça t’a été très utile pour t’adresser à tes prospects et à tes prestataires. Ça te sera utile face à ton équipe, mais pas suffisant.

Devenir un leader, c’est faire le choix de prendre le rôle et les responsabilités qui vont avec. Ce n’est pas qu’une question de pouvoir et de posture, c’est comment tu incarne ça, comment tu prends le kiff et le pénible, c’est un lot !

Prendre un rôle de leader, c’est donc faire preuve de leadership et y rajouter les responsabilités qui vont avec.

With a great power comes great responsibility

La bonne nouvelle c’est qu’il y a plusieurs facettes au rôle de leader, et qu’elles n’ont pas à être portées à 100 % sur les épaules d’une seule personne (voir mon article Leader, pas sauveur pour éviter ce piège de l’Homme providentiel

Aucun texte alternatif pour cette image

Ces facettes peuvent être portées par un-e leader seul-e, ou partagées entre plusieurs. Le tout est de le reconnaître et de partager les inconvénients de chaque situation.

 

 

En pratique ?

 

Quelques unes de ces facettes :

🧭 initier le collectif

🔭porter la vision

⚙️ structurer le fonctionnement

⚖️ gérer les arbitrages

📣 porter le message

 

 

 

🧭 L’initiateur-trice est présent-e au début, il pose les valeurs et la raison d’être, un début de culture. Sa responsabilité c’est de les rappeler et les faire évoluer en fonction de ce qui sera rencontré sur le chemin.

🔭 La facette visionnaire, c’est prendre en charge la construction et le développement de la vision, l’objectif plus grand que chacun des membres, qui fait qu’iels se réunissent. Sa responsabilité c’est de le diffuser, de le rendre compréhensible et appropriable.

⚙️ L’angle structurant, ce sera plutôt poser le cadre, les règles, organiser, définir des process. Sa responsabilité c’est de regarder la réalité du fonctionnement et nommer les zones de dysfonctionnements.

⚖️ Le rôle d’arbitre consiste à prendre les décisions, ou définir comment les décisions se prennent. Il peut déléguer, faire circuler la décision, mais sa responsabilité c’est de l’anticiper, de prévoir les types de décisions à prendre et leur mode d’arbitrage.

📣 Porter le message, c’est être la face visible, comprendre et intégrer l’ensemble de l’organisation pour la représenter à l’extérieur. Sa responsabilité c’est de ne pas faire passer son message personnel devant le message collectif envers l’extérieur.

 

C’est ensuite à chacun.e de construire son propre cocktail avec toutes ces facettes !

 

D’ailleurs n’hésite pas à m’indiquer en commentaire si tu vois d’autres facettes à rajouter, et quelles responsabilités associées.

 

 

Et avec ça ?

Je te propose de regarder où tu en es toi maintenant, en regardant ces facettes une à une :

  1. Lesquelles as-tu prises, et à quel point as-tu pris les responsabilités associées ?
  2. Lesquelles nourrissent la meilleure version de toi-même, ta vision personnelle de ton développement à 1 an, 5 ans ou 25 ans ?
  3. Lesquelles choisis-tu de prendre aujourd’hui, lesquelles choisis-tu de déléguer ?

 

💪 Avec ça tu vas pouvoir reprendre du pouvoir sur des choix d’organisation, de communication, de recrutement… Le moyen de te mettre en route vers ta posture singulière et unique de leader et déployer un projet collectif engageant et kiffant !

 

👉 Pour regarder ce que ça mobilise pour toi et ton équipe naissante, et vos défis uniques, tu peux postuler pour un accompagnement leaderkiff, pensé pour toi, c’est ici : https://bit.ly/2VXFUu2 👈